Créer un site gratuitement Close

Théories de l'évolution

Rejoignez Science et nature sur Facebook

Les théories de l’évolution  au cour du temps:

 

 

réponse quiz : 1)c, 2)b, 3)a, 4)b, 5)b

 

 

 

 

 En + : Vidéo théorie de l'évolution superscience à la fin

Introduction :

Cet exposé est fait pour comprendre les différentes théories de l’évolution au cour du temps : avant et après la théorie de l’évolution de Charles Darwin car, c’est lui qui a marqué un tournant dans  l’histoire de l’évolution. C’est un des premiers scientifiques à avoir compris l’évolution des espèces.

Cet exposé sert aussi pour mieux connaître les théories contradictoires à celle sur l’évolution et sur quels fondements elles reposent.

Ce qu’on pensaient avant Darwin :

-Dieu créa le monde :

D’où vient là vie ? A cette question la plupart des sociétés ont répondu « de dieu ».

Dans la jeunesse de Darwin , l’immense majorité des gens y compris des scientifiques, sont persuadées que la Bible, révèle l’origine des plantes et des animaux, des hommes :

Chaque espèce a été crée par Dieu aucune n’a changée depuis l’origine du monde fixée a 4004 ans av-JC. De plus l’homme, parce que Dieu l’a distinguée en lui donnât une âme, ne peut être exactement rangés le monde animal.

-La planète des catastrophes :

Aux 17ème et 18ème siècles, les géologues  (scientifique qui étudie les caractéristiques de la  Terre) commencent à comprendre que la Terre aune histoire faite d’érosions, d’éruptions volcaniques, de sédimentation en tout genre…

Observation qui en amène certains à affirmer que l’âge de la Terre doit être supérieur à celui qu’accepte l’église. Dans son livre les époques de la nature, paru en 1777, Buffon  avance le chiffre de 168 000 ans ont est encore loin des 4,6 milliards d’années admis aujourd’hui par la communauté scientifique. Buffon admettait que les êtres vivants avaient subi des modification au cour de leur histoire, car les fossiles trouvaient lors du XIXième siècle intriguait les scientifiques :

 Les Mammouths en Sibérie,

 Des élans géants….

Comme ci contre un mégalocéros :   

                                                                                                                                            

 

 

  

C’est alors qu’une question s’impose : Quel rapport entre les animaux fossiles et ceux d’aujourd’hui ? C’est le paléontologue (étude des fossiles) et Zoologiste français Georges Cuvier qui répond : aucun ! Et au lieu d’un seul déluge dans la Bible il y en aurait eu plusieurs qui auraient fait disparaître des espèces.

Jean-Baptiste Lamarck : la vie se transforme ! :

 

Voici Jean Baptiste Lamarck :

Opposer à Cuvier, un autre français, Jean-Baptiste Lamarck père du transformisme.

  

  

  

  

 

-Le transformisme

 Ses propres études géologiques l’ont convaincu que la Terre est très vielle est que les conditions de vie y change sans cesse. Il pense que les espèces se transforment pour s’adapter à leur nouveau milieu de vie. Ainsi les ancêtres de la girafe d’après lui auraient étirer leur coup jusqu'à parvenir aux feuilles des arbres, et une fois que la girafe a eu un long coup,  elle a transmise ses caractère à ses descendants, En terme plus scientifique cela signifie l’hérédité (qui se transmet de génération en génération)  des caractères acquis. A l’époque cette théorie séduit quelque scientifique mais la majorité pense plutôt comme Cuvier. A noter que Darwin c’est beaucoup inspiré de l’idée de Lamarck. Idée qui à la suite des travaux d’Auguste Weismann en 1883 sera complètement rejetée par les biologistes.

Ce que pensait Darwin :

-Le voyage de Beagle :

Voici le voyage effectué par le jeune Darwin à l’âge de 22 à 27 ans :

 

  

Le Beagle, un bateau de la marine royale avait comme mission d’explorer les côtes d’Amériques du sud et les îles du pacifique afin d’en améliorer la cartographie…, le voyage a duré de 1831 à1836.

Et c’est alors que Darwin le jeune naturaliste par pour un voyage autour du monde pendant cinq ans. A chaque escale du bateau il collecte d’énorme quantité d’échantillons.

Voici un portrait de Charles Darwin juste avant son exploration (1831)à bord du Beagle :

 

  

  

  

  

  

Parmi ces échantillons deux vont mettre Darwin sur la voie de la théorie de l’évolution :

Des pinsons et des restes fossiles d’un glyptodon (énorme Tatou disparu).Il va trouvée sur les îles des galapagos treize espèces différentes de pinsons, ces espèces sont très semblable au pinson d’Amérique du sud, la seule distinctions qui les différencies et la forme de leurs Becs.

 Voici quelque espèces de pinsons que Darwin a répertorié : Afficher l'image en taille réelle

C'est ce qui mettra la puce à l’oreille à Charles  Darwin, il imagine alors qu’un groupe de pinsons sud américains se seraient installé sur une des îles des galapagos et auraient colonisé peut à peut toutes les autres îles, puis  ces colons aurait alors évolué pour s’adapter à leurs nouveaux milieux.

Mais il y a aussi les restes de tatou fossiles qui a fait penser à Darwin que les espèces pouvaient évoluée : il pensa alors que ce fossile pouvait être celui de l’ancêtre du tatou.


 

L’origine des espèces :

 Puis en 1836, il  retrouva l’Angleterre après cinq ans de voyage  puis pendant vingt ans, il va écrire le livre qui met en relief sa théorie de l’évolution : « L’origine des espèces » : Ce livre se nomme ainsi car Darwin pense que toutes les espèces ont une origine commune : elles descendrait toutes d’un ancêtre commun, puis cette ancêtre ce serait « diversifié » et aurait donné plusieurs espèces. On représente cette diversification d’un ancêtre commun à des espèces un arbre de parenté.

  Voici un arbre de parenté :

  

Ce dessin montre ce que pense Darwin, que toutes les espèces ont un ancêtre commun.

 Mais si toute les espèces ont un ancêtre commun comment cette espèce a évoluée pour se diversifier ?

Pour répondre à cela Darwin se sert des pinsons et du glyptodon qu’il a trouvé lors de son voyage, et il pense que leur évolution  est due d’après lui à la sélection naturelle.

Pour trouver la sélection naturelle, le travail des éleveurs a beaucoup aidé Darwin : par exemple si on accouple entre eux les chevaux les plus rapides, on favorisent alors peu à peu une race de chevaux doué pour la course. Darwin pense alors que un phénomène similaire peut se produire dans la nature. Mais quelque chose ne va pas : les éleveurs isolent les qualités qui les arrangent et comment la nature pourrait faire le tri ?

La réponse est que l’immense diversité de la nature et la rareté des ressources entraînent une lutte sans relâche pour l’existence. Mais si au sein d’une espèce apparaît un caractère favorable à la survie, ce caractère sera sélectionné par la nature : Les individus porteur de ce caractère ont un avantage permettant une meilleur adaptation Ils survivront et se reproduiront en plus grand nombre.

Ces nouveaux caractères favorables se transmettent par l’hérédité (d’une génération à l’autre) ; Et au fil du temps, leur accumulation favorisent l’apparition de nouvelles espèces. Ainsi d’après Darwin l’évolution contribue à la biodiversité des espèces : grâce à l’évolution de nouvelle espèces apparaissent. Cette théorie de l’évolution énoncée par Darwin se nomme  le Darwinisme.

Ce que l’on pense aujourd’hui :

Aujourd’hui deux grandes idées « s’affrontent », l’une scientifique : le néo darwinisme l’autre religieuse, le créationnisme :

Le néo-Darwinisme :

.La  théorie du Néo-Darwinisme reprend celle de Darwin mais l’améliore grâce à une meilleure explication de l’hérédité. A l’époque Darwin n’arrive pas à expliquer les mécanismes de l’hérédité.

Ce qu’il manque à Darwin comme a tous les hommes de son temps, ce son les découvertes d’un moine tchèque, Gregor Mendel.

Il découvrit la transmission des caractères des parents aux enfants  en 1866 mais c’est travaux furent seulement connu en 1900. En réalité ce qu’avait trouvé Mendel c’était les allèles qui permettent de comprendre comment deux personnes ayant les yeux noirs peuvent avoir un enfant aux yeux bleus : pour que l’enfant aient les yeux bleus, il faut que les parents et tous les deux un allèle récessif « yeux bleu » et que lors de la fécondation, ces deux allèles récessifs se combinent  pour avoir un enfant aux yeux bleu.

 Malgré ce point faible de la théorie de Darwin, l’essentiel de ses idées ont été confirmé par les chercheurs.

Le créationnisme :

Cette théorie est l’opposé du néo-darwinisme, les créationnistes croient que le monde c’est former comme il est racontée dans la Bible et que les espèces non pas évoluées mais on été crée par Dieu. Le créationnisme prend des ampleurs nationales comme aux Etats-Unis ou il existe des musées sur l’évolution et d’autre sur la création des espèces par Dieu. Le sujet ne peut même pas parfois être discutée en cour de science ! Tant cette polémique à une grande ampleur. Le créationnisme devient de plus en plus important en Europe et notamment en France.

 

Conclusion :

Pendant ces derniers siècles de nombreux scientifiques ont essayé  de comprendre le fonctionnement de la vie, pour cela ils ont  fait de nombreuse théories (comme le transformisme).

Le plus célèbre parmi ces scientifiques est certainement Charles Darwin. Il a mis au point la théorie de l’évolution dans son célèbre livre l’origine des espèces. Il dit que les espèces évoluent grâce à la sélection naturelle : les animaux qui obtiennent des caractères « bénéfique » pour leur survie ont plus de chance de se reproduire et de transmettre leur caractère au génération futur (c’est l’hérédité).

Lorsque Darwin a fait connaître sa théorie au grand publique il y eu une grande polémique : l’église de l’époque mais aussi de nombreux scientifiques croient seulement à la version biblique de la création de la vie.

Aujourd’hui encore la polémique persiste entre scientifiques qui défendent la théorie de l’évolution de Darwin améliorée (néo-darwinisme) et les créationnistes qui contredisent toutes les preuves des scientifiques et croient aussi seulement à la version biblique.

Ceci est un grand problème comme surtout aux Etats-Unis ou le sujet de l’évolution est tabou cela  posent des problèmes par exemple pour l’éducation. 

 

  Annexe :

QCM

1. Le créationnisme est elle une théorie :

a) Scientifique

b) Politique

c) Religieuse

  2. Qui est Jean Baptiste Lamarck ? :

a) Le créateur du néo-darwinisme

b) le père du Transformisme.

c) Un philosophe Grec

3. Comment d’après Darwin les espèces évoluent elles ?

a) Grâce à la sélection naturelle

b) D’après lui les espèces n’évoluent pas

c) Adaptation physique des animaux par rapport à leurs nouveaux milieux de vie (ex : La girafe étire son cou pour manger les feuilles en haut de l’arbre.)

 

4- Qu’est ce que la sélection naturelle ? :

a) Théorie qui défend l’idée que toutes les espèces ont un descendant commun

b) c’est un tri naturel des individus d’une espèce selon leur capacité a se reproduire dans un milieu spécifique.

c) C’est la création de nouvelle espèce animale grâce à des éleveurs.

 5-Aujourd’hui quelle sont les deux principales théories en contradiction ? :

a) Le Darwinisme et le Transformisme

b) Le néo Darwinisme et le créationnisme

c) le créationnisme et  le transformisme

 

Correction : voir fin annexes

Lexique :

 

Créationnisme : Le créationnisme est une théorie en opposition à la théorie de l’évolution (elle n’est pas adoptée par la communauté scientifique). Le créationnisme est fondé sur la croyance selon laquelle la Terre, et par extension l'Univers, a été créée par Dieu, conformément au récit biblique.  Le débat entre les deux positions (créationnisme et théorie de l’évolution) est souvent polémique et relève des enjeux politiques importants : enseignement, liberté d’expression et de croyances…

 

Transformisme : Le Transformisme est une théorie biologique, c’est la première « vraie » théorie de la transformation des espèces. Elle a été crée par Jean Baptiste Lamarck. Il pense que Les espèces se transforment  pour s’adapter à leur milieu de vie.

Darwinisme : Le terme Darwinisme est fondé sur le nom du naturaliste anglais Charles Darwin, elle désigne la théorie de l’évolution  des espèces telle qu’elle fut initialement décrite par Charles Darwin.

Néo-Darwinisme : Le néo-Darwinisme où Théorie synthétique de l'évolution est la version moderne du Darwinisme : car elle fait la synthèse entre le phénomène d’évolution des espèces et  le mécanisme génétique

Vidéo afin de mieu comprendre l'évolution :

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site